Études et vie pratique

Université d’été franco-allemande

!-

Learn more

-->
Les participants à la première Université d'été franco-allemande à Gießen en août 2013 (Source : Prof. Geyer)

Immense satisfaction à l’occasion de l'aboutissement d'une idée longuement mûrie : les vétérinaires créent une Université d’été franco-allemande. L’ouverture a eu lieu en 2013. Propos préliminaires.

L’unité de formation et de recherche vétérinaires de l’Université Justus-Liebig (J.L.U.) de Gießen ne jouit pas seulement en Allemagne d’une renommée hors pair.

Les membres de cette université sont fiers que leurs collègues étrangers les aient choisis pour créer une université vétérinaire d’été. La première session de cette université d’été FGS (= French-German-School) se déroulera du 19 au 31 août 2013 au n° 10 de la J.L.U. sur le thème « protéines membranaires, du clonage à la fonction ». Ce choix résulte d’une communication scientifique de la J.L.U. ; les intenses travaux préparatoires sont maintenant achevés Le signal de départ pour cette création a été donné à Budapest dans le cadre de la 25ème assemblée générale de l’Association européenne de l’enseignement vétérinaire ( EAEVE).

Les responsables de toutes les unités d’enseignement vétérinaire allemandes : Berlin, Gießen, Hannover, München, Zürich-Bern et les unités de langue française : Lyon, Alfort, Nantes, Toulouse, Liège, ont accepté et signé les statuts pour la mise en place d’une Université d’été pour la promotion de la science vétérinaire, soit FGS.

Les statuts prévoient que, une fois par an, l’un des participants fondateurs organise l’Université d’été de l’année. Chaque unité peut envoyer jusqu’à deux participants, qui, dans la règle, ont déjà atteint un deuxième échelon de diplôme. Les frais de participation seront supportés par les structures des participants, grâce à quoi les bases de la FGS sont assurées. L’Unité de Gießen compte sur 20 participants pour la première session de 2013. Avec le thème « protéines membranaires » , les organisateurs se saisissent d’un thème de la plus haute actualité et déjà travaillé par différents acteurs. À côté de quelques conférenciers d’audience internationale, il est possible que des propres rangs des participants de nouveaux intéressés se présentent.

Prof. Dr. Dr. h.c. Bernd Hoffmann - Foto: JLU-Pressestelle / Charlotte Brückner-Ihl

Avec la signature des statuts de la FGS, c’est une idée caressée depuis longtemps qui vient d’être réalisée, se réjouit le Pr Bernd Hoffmann, président émérite de la « Journée des facultés vétérinaires », devenu co-initiateur et coordinateur de cette initiative franco-allemande exceptionnelle. Déjà, à Paris, en 2004, avec la participation des facultés allemandes, du représentant du Ministre, des délégués ministériels, avait eu lieu un important colloque sur le thème suivant : « À partir des jumelages des Facultés vétérinaires et des Écoles vétérinaires, vers une Université franco-allemande ». Les premiers efforts se perdirent dans le sable, et c’est seulement grâce à la structure « Journée des facultés vétérinaires », présidée alors par le Pr Hoffmann et à son initiative, qu’il a été possible de planifier tous les détails de l’Université d’été et de remettre le train en marche. Le Pr Hoffmann en reçut mandat après sa présidence du Fakultentag.

Précédant la signature à Budapest eut lieu une première rencontre des représentants des facultés et écoles en Mai 2011 à Lyon, à l’occasion du 250ème anniversaire de la fondation de l’École vétérinaire de Lyon. La représentation de tous les participants s’est montrée fermement persuadée que transparence et coopération réciproque, basées sur un intérêt scientifique, connaîtront de grands progrès avec la FGS.

Depuis plus de vingt ans, le « père de France-Allemagne-Vétérinaire », Verband Deutsch-Französischer Tierärzte, le Dr André Desbois, détenteur de hautes décorations françaises et allemandes (Verdienstkreuz 1 Klasse, Wilhelm-Pfeiffer Medaille des Fachbereichs Veterinärmedizin der JLU...) a soutenu inlassablement avec les autres responsables de l’Association la création de cette Sommerschool. Même si le financement de la FGS est en grande partie assuré par la participation des Unités d’enseignement vétérinaire, des moyens additionnels seront indispensables pour assurer à long terme une formation permanente.